Conseils jardinage

Quel paillage pour les fraisiers : Quand ? Comment ?

Vous venez de planter vos fraisiers, et vous vous imaginez déjà en train de préparer de magnifiques tartes. Mais avez-vous paillé le sol aux pieds de vos fraisiers ? Que ce soit au potager, au jardin d’ornement, et même en pot sur la terrasse ou le balcon, il est toujours conseillé de protéger vos cultures par un paillage. En effet, la terre nue subit les assauts de la météo. Le froid peut endommager les racines des végétaux et les fortes chaleurs favorisent l’évaporation de l’eau et donc l’assèchement du sol. Pour assurer votre récolte de fraises annuelle, il est donc important de prévoir un paillis. Oui, mais lequel ? Quel paillage est le plus adapté pour vos fraisiers ? Organiques, minéraux ou plastiques, découvrez les différents paillages pour vos plants de fraises.

10 bonnes raisons de pailler vos fraisiers

Le paillage des fraisiers est très simple à mettre en place et n’offre que des avantages :

  • Les fraisiers sont protégés du froid et de la chaleur ;
  • Le paillage préserve la fraîcheur et l’humidité au pied de la plante en limitant l’évaporation de l’eau. Il diminue ainsi la fréquence des arrosages ;
  • Le paillage protège le sol de l’érosion et du lessivage des eaux pluviales, qui emportent avec elles les nutriments et appauvrissent le sol ;
  • Sur le sol nu se forme une croûte qui finit par empêcher l’air et l’eau de s’infiltrer, étouffant la plante. Le paillage évite la formation de cette croûte ;
  • Le paillage préserve la biomasse présente dans le sol et qui favorise son aération et l’apport en nutriments ;
  • Le paillage favorise le développement des stolons, qui vous permettent de renouveler ou d’agrandir votre carré de fraisiers à moindre coût. En revanche, si vous n’en avez pas l’utilité, il est conseillé de les éliminer car ils épuisent inutilement la plante ;
  • Le paillage retarde la progression des herbes indésirables et espace ainsi les séances fastidieuses de désherbage ;
  • Le paillage ralentit la prolifération d’insectes ravageurs et mangeurs de fraises ;
  • Les fraisiers paillés produisent de plus beaux fruits et en plus grande quantité ;

Enfin, le paillage permet de récolter des fraises propres et qui s’abîment moins que posées à même le sol.

Choisir le paillage pour vos fraisiers

Qu’il soit organique, minéral ou plastique, le paillage des fraisiers est quasiment indispensable si vous souhaitez obtenir une belle quantité de beaux et bons fruits.

Les paillages organiques

Les paillages organiques protègent vos plants de fraises et enrichissent le sol en se décomposant. Leur inconvénient est qu’ils s’imbibent d’eau en cas de fortes pluies et peuvent ainsi favoriser le pourrissement de vos plants de fraises. En voici 3 :

  • Le broyat de bois est très compact et limite efficacement le développement des plantes indésirables. De plus, il reproduit assez le milieu naturel des fraisiers, qui sont des plantes de sous-bois ;
  • Le chanvre protège des indésirables, et permet une excellente gestion des arrosages. En effet, ce broyat absorbe l’eau en excès et la restitue par temps sec. Il est à noter que le chanvre est produit en France sans ajout chimique ;
  • La paille doit être placée en couche épaisse pour être efficace. Si son faible coût est un avantage, l’inconvénient est qu’elle doit être renouvelée plus souvent que les autres paillis pour fraisiers car elle se décompose rapidement ;

Les paillages minéraux

Bien que tout aussi efficaces, les paillages minéraux sont moins utilisés que les autres systèmes de paillage pour fraisiers. D’un point de vue esthétique, l’ardoise, le sable, les galets ou les graviers offrent pourtant des nuances et des textures intéressantes. Ils ont également d’autres atouts :

  • Ils résistent au vent, ce qui peut être un facteur de choix dans certaines régions, littorales notamment ;
  • Ils ont une durée de vie très longue. Ils n’exigent donc ni entretien ni renouvellement régulier ; 
  • Ils protègent vos plants de fraises de l’amplitude des températures grâce à leur inertie ;
  • Ils absorbent efficacement la chaleur.

Les toiles de paillage

Elles représentent la solution la plus radicale pour lutter contre les indésirables et sont fortement conseillées dans les régions froides et humides. 

  • En plastique ou polypropylène, elles ne sont malheureusement pas écologiques et exigent un renouvellement régulier ;
  • Les toiles biodégradables sont fabriquées dans une matière naturelle, comme le sisal ou le jute, qui se dégrade sans polluer.

Quel que soit votre choix, le printemps est le moment idéal pour mettre en place le paillage de vos fraisiers. Placez la toile de paillage avant de planter les fraisiers, pour qu’elle facilite le réchauffement préalable de la terre. Les autres formes de paillage s’installent après la plantation. Bonne récolte et régalez-vous !

A lire : Où planter un pêcher de vigne ?