Comment se cacher d’un vis-à-vis ?

Rien de plus frustrant que de disposer d’un jardin et de ne pas pouvoir en profiter à cause des regards indiscrets ! Fort heureusement, il existe de nombreux aménagements pour disposer d’un peu d’intimité. Plantations ou aménagements : voici des astuces simples et efficaces pour vous cacher du vis-à-vis !

Le vis-à-vis traditionnel

Pour déterminer comment cacher le vis-à-vis dans le jardin, il est indispensable de dresser un petit état des lieux.

  • S’agit-il d’un désagrément permanent : route fréquentée ou proximité de voisins présents toute l’année ? Ou d’un désagrément ponctuel ?
  • Souhaitez-vous une solution immédiate ou estimez-vous pouvoir prendre le temps de faire pousser une haie ?

En fonction de vos besoins, différentes options s’offrent à vous.

La haie

La plantation d’une haie a longtemps impliqué quelques années de patience pour disposer d’un espace bien protégé. De nombreuses jardineries proposent désormais des haies « prêtes à l’emploi » : des arbustes assortis, déjà bien développés. Il n’en demeure pas moins que votre haie aura besoin de prendre un peu d’épaisseur pour vous isoler totalement. Il demeure donc préférable d’associer la haie à un brise-vue. Bon marché et efficace, le polyéthylène est très répandu. Il est bien entendu possible de préférer les canisses ou le PVC.

Les panneaux

La solution la plus radicale pour cacher un vis-à-vis dans le jardin, c’est la pose de panneaux. Cette option n’en demeure pas moins esthétique, car vous pouvez dénicher de très beaux modèles, en bois brut ou en bois peint, notamment. Cet aménagement peut être complété par de grands bacs, qui vous permettront d’installer des plantes ornementales, pour une touche naturelle. À mi-chemin entre haie et panneaux classiques, les panneaux ajourés n’occultent pas totalement la vue. Ils offrent en revanche une structure d’appui à des plantes grimpantes.

Jouer avec l’aménagement du jardin

Il suffit parfois de quelques astuces pour se cacher du vis-à-vis. Parfois, tout n’est en effet qu’une question d’angle. Pour garantir votre intimité, il vous suffit alors de disposer adroitement votre cabanon de jardin ou de planter un bosquet. Plus original, mais tout aussi efficace : le mur décoratif. Autant d’options qui sont aussi de belles occasions de structurer votre espace extérieur. N’hésitez donc pas à prendre le temps de dresser un plan du jardin et de réfléchir à sa composition !

Le vis-à-vis en hauteur

Si vous disposez d’un jardin au rez-de-chaussée d’une résidence de plusieurs étages – ou si la villa des voisins compte un ou plusieurs étages – il est probable que vous soyez en proie à une interrogation : comment cacher un vis-à-vis en hauteur ? Suivant votre exposition et l’espace dont vous disposez, différentes solutions sont envisageables. La plus pratique et la plus rapide ? La voile d’ombrage. Très déco, facile à poser – ou à retirer – elle vous protège des regards indiscrets, mais aussi des UV et des intempéries. Vous pouvez également opter pour la pergola ou pour une variante plus légère, les câbles d’acier. Ces options vous permettent de combiner déco et végétaux, puisque ces structures peuvent supporter des plantations : jasmin, vigne ou rosiers grimpants, entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *