Planter et cultiver la sauge ananas

La sauge ananas est une plante originaire du Mexique. Si on l’adore dans le jardin – où sa floraison rouge apporte une agréable touche de couleur – on l’apprécie tout autant en cuisine. Elle tire en effet son nom commun de son petit goût fruité, qui apporte une succulente pointe d’exotisme à vos préparations culinaires.

La sauge ananas

La sauge ananas est dotée de feuilles d’un vert pâle, couvertes d’un fin duvet, qui contrastent joliment avec sa floraison flamboyante : des fleurs tubulaires rouges, groupées en épis. Cette plante vivace constitue donc un bel ornement dans le jardin. Lorsqu’elle est cultivée en pleine terre, sous un climat propice, elle peut facilement atteindre – voire dépasser – 1,20 m de hauteur. Si elle est idéale en massif, elle se prête tout autant à la culture en pot : c’est un excellent choix pour embellir la terrasse ou le balcon. Plante ornementale et aromatique à la fois, la sauge ananas mérite que vous la conserviez à portée de main lorsque vous cuisinez.

Les caractéristiques de la sauge ananas

On compte près de 800 variétés de sauge ananas (Salvia elegans). Parmi les plus remarquables, on peut retenir :

  • la Scarlet Pineapple, à la floraison imposante ;
  • la Tangerine, à la senteur évoquant la mandarine ;
  • l’Honigmelonsalbei, à la senteur évoquant le melon.

En cuisine, les utilisations de la sauge ananas sont très variées. Elle peut servir à aromatiser vos préparations, de l’entrée au dessert. Non seulement elle apportera une saveur exotique subtile, mais elle se révélera aussi très décorative. On l’utilise aussi pour préparer thés et tisanes. On la récolte au fur et à mesure de ses besoins, en automne et en hiver, ou on la congèle dans un bac à glaçons. En revanche, on évitera de la faire sécher, car elle perdrait toute sa saveur. Il est à noter qu’une certaine prudence s’impose, puisque la consommation excessive de sauge est déconseillée aux femmes enceintes, à celles qui allaitent ainsi qu’à celles atteintes d’un cancer du sein.

Plantation et soin

En pleine terre ou en pot ?

La sauge ananas n’apprécie guère le froid : elle ne résiste pas à des températures plus fraîches que -5 à -7 °C. Si vous vivez dans une région froide, il est donc recommandé d’opter pour une culture en pot. En pleine terre ou en pot, la sauge ananas s’accommode de tout type de sol, pourvu qu’il soit léger et bien drainé. Vous devez simplement veiller à lui offrir un emplacement bien ensoleillé. La première année est la plus délicate : veillez à l’arroser régulièrement et à tenir l’herbe à bonne distance. L’idéal est donc de la pailler.

L’entretien

L’entretien de la sauge ananas est simple et peu contraignant. Cette plante se contente en effet d’un arrosage modéré et d’un apport de compost ou d’engrais réguliers. La taille de la sauge ananas s’effectue après la floraison, à la fin de l’hiver ou au début du printemps. Vous pouvez procéder à une multiplication par bouturage (en août) ou par division d’une souche ancienne (au printemps).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *